Le verbiage du vendredi

V.V. #1

Je me suis récemment rendue compte que je consacrais trop de temps au blog au détriment d’autres activités. Chercher des idées d’articles, me renseigner sur les sujets concernés, rédiger un brouillon, mettre au propre, chercher des images ou prendre des photos, préparer la publication sur WordPress/ Facebook/ Instagram… Cela me prend plusieurs heures par semaine, et je ne pourrai plus tenir ce rythme longtemps.

Pour autant, je trouve ça un peu dommage de ne partager mes découvertes et expériences une seule fois par semaine. L’idée, donc, serait de poster un article sérieux, plus long, réfléchi, etc. chaque lundi (ou mardi si gros empêchement). Et le vendredi, on serait sur un article plus léger: je vous parle vite fait de ma vie, d’où j’en suis dans mes réflexions/ expériences sur le zéro déchet. Et je vous relaie des informations, dans le thème écologie, nature.

Récapitulatif:

  • Lundi (ou mardi) -> soyons sérieux
  • Vendredi -> cuicui les petits oiseaux

Commençons donc sans plus attendre le premier V.V. : c’est le verbiage du vendredi ! (Lisez cette phrase dans votre tête comme si vous chantiez un jingle)

Personnellement

Les choses bougent pas mal pour moi ! Je suis en recherche d’emploi, et l’horizon semble enfin se dégager. J’ai quelques pistes, j’espère concrétiser tout ça d’ici avril/ mai.

En attendant, j’ai commencé mon ménage de printemps, qui a une saveur toute particulière. Je trie et commence à mettre des affaires en carton, en perspective d’un déménagement qui devrait arriver cet été ou à l’automne. (Quand je vous disais que je n’allais plus avoir assez de temps)

Naturellement

Hanami

Le printemps est enfin là! Les matins sont encore frais, mais le soleil se montre de plus en plus souvent, ça fait du bien au moral. Dès qu’arrivent les beaux jours, je pense au Japon, un pays qui me fait rêver et que j’ai étudié par le passé. Et qui dit Japon + beaux jours dit « o-hanami » (ou hanami), la floraison des cerisiers au Japon. La période a commencé à Tôkyô, Kyôto, Osaka… et c’est magnifique.

Un calendrier de floraison des cerisiers par région existe depuis les années 50. Très pratique pour les voyageurs étrangers!

Le hanami n’est pas qu’une histoire de bourgeons qui fleurissent. Une véritable tradition accompagne ce moment de l’année. Les Japonais ont pour habitude de se rassembler sous les cerisiers en fleur: en famille pour y pique-niquer, entre amis pour boire du saké ou de la bière.

Iguazú

Cette semaine, je suis tombée sur un reportage sur… Arte je crois, qui parlait des Chutes d’Iguazú. Ce site naturel, à la frontière entre Brésil et Argentine, est bien évidemment superbe – surtout qu’il est situé en pleine forêt tropicale. Il est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1984.

Au début des années 2000, une crise économique conséquente a sévi en Argentine, mettant de nombreux habitants dans des situations financières compliquées. Alfredo Santa Cruz, habitant la région et sans emploi à ce moment là, a décidé de collecter des déchets afin de les revendre et de gagner un peu d’argent pour nourrir sa famille. Jusque là, ce n’est pas très jojo je vous l’accorde.

Il explique ensuite qu’il en a eu marre d’avoir honte de ce qu’il faisait: après tout, il accomplissait un geste citoyen et écologique en ôtant les déchets de ce superbe endroit, non?

Alors il a décidé de devenir fier et de revendiquer de ce qu’il faisait: il a utilisé une partie des déchets collectés pour construire sa maison.

La nouvelle d’une maison fabriquée avec des déchets recyclés s’est propagée, et aujourd’hui, Alfredo et des membres de sa famille font visiter la maison écologique en matériaux recyclés pour inspirer d’autres personnes et les inciter à faire de même. Il participe également à des conférences sur l’environnement, la sensibilisation à l’écologie etc. ¡Caída y auge!

Baskets

Archiduchesse, une marque française de chaussettes made in France, a lancé sa première paire de baskets raisonnées. Une basket blanche, intemporelle, qui est faite pour durer dans le temps. Elle est produite en France en utilisant en majorité des matériaux recyclés et durables. Petit plus: pas de cuir présent, donc un produit vegan.

Du vegan, made in France, à faible impact écologique? Intéressant! Reste la question épineuse du prix: 159€. Personnellement, je ne peux pas me le permettre pour le moment, surtout que je n’en ai pas besoin. Mais à voir dans quelques années, quand mes sneakers seront mortes et qu’il faudra les remplacer.

2 réflexions au sujet de « Le verbiage du vendredi »

  1. Coucou. J’ai déjà entendu parler de ces maisons en déchets recyclés. J’aime l’idée, surtout que c’est comme ça que j’ai restauré ma ruine.
    Les portes ont été récupérées sur des chantiers de démolition ainsi que de nombreux matériaux.
    J’ai été dégoûtée de constater le gaspillage dans le bâtiment…..
    Je n’aime plus le mot « écologique » d’ailleurs parce que c’est devenu très « consommation » et ce n’était pas le but.
    Côté chaussures, je prends du cuir que j’entretiens avec soin. Mais j’ai deux paires : mes chaussures de randonnée (qui ont été ressemelées il y 2 ans) et mes boots que j’utilise pour travailler avec les chevaux. Cette qualité a un prix mais la durabilité, la possibilité de réparer…. C’est important pour moi.
    Il y a une matière « vegan » récente utilisée pour les équipements des chevaux : c’est vraiment de la merde. Pauvre cheval, ça le fait transpirer et en plus, la teinture reste aussi sur le cheval.
    Côté bénéfice/risque, ce truc fabriqué avec des saloperies issues des industries pétrochimiques ne remplacera jamais le cuir. Et là aussi, j’entretiens et je n’en change pas.
    Je ne fais pas d’équitation. Mes chevaux ne vont pas en club, pas de compétition. Ce sont des compagnons de vie.
    Je fais quelques randonnées et ils sont avec moi pour aider mes patients (qui ne montent pas dessus).
    J’ai beaucoup d’espoir quand à la prise de conscience de l’impact de l’homme sur la biodiversité.
    Je te souhaite une excellente journée.

    Aimé par 1 personne

    1. On parle ici de maison écologique car c’est le nom qui lui a été donné ^^ « Casa ecológica de botellas » en espagnol.
      Oui le côté vegan pour des accessoires ça peut être bien s’il s’agit de recycler des matériaux, mais en fabriquer de base, ça implique forcément du plastique neuf, on tourne un peu en rond du coup…
      Bonne journée à toi 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s